Devine combien je t’aime — Sam McBartney & Anita Jeram

Aujourd’hui, je vous parle d’un livre qui a bercé mon enfance…et qui fait aujourd’hui le bonheur de P.! C’est un classique, je crois ; je sais qu’il est traduit dans un certain nombre de langues (en tchèque, par exemple!! Ou même en wienerisch, le patois local de la capitale autrichienne…), et qu’il a été décliné en pas mal de formats. Mon modèle, c’est l’original, le simple. Et il est gé-nial.

En bref, c’est l’histoire d’un petit lièvre qui, à l’heure du coucher, entreprend de dire à « grand lièvre brun » (a priori son papa ou sa maman) à quel point il l’aime. Et grand lièvre brun « riposte »…

« Je t’aime grand comme ça! »

C’est une belle déclaration d’amour, avec la simplicité des mots d’un enfant.

C’est très touchant, écrit avec un vocabulaire basique, très compréhensible par les petits. Et surtout…on peut le mimer, ce qui est absolument super à l’âge du mimétisme… Mon lutin a 21 mois, et il me réclame souvent ce livre ; nous faisons les gestes ensemble, ce sont de très chouettes moments que nous passons tous les deux.

C’est la page préférée de P., qui se frotte les yeux consciencieusement, comme le petit lièvre.

On peut facilement s’identifier aux personnages, et le livre sert de base pour se dire qu’on s’aime. (Non pas qu’on ne puisse pas se le dire sans ça, hein !). Mon lutin me l’apporte plusieurs fois par jour (parfois même quand je n’ai pas fini mon petit-déjeuner, joie de la vie de maman), et nous prenons alors un moment ensemble rien que tous les deux -j’essaie alors de coucher I. s’il en a besoin, ou de le mettre à jouer seul.

Je n’ai pas encore parlé des illustrations…Mais pareil, j’en suis fan ! Ce sont de très jolies aquarelles, hyper mignonnes, pleines de poésie et de douceur.

Un joli livre, donc, propice aux échanges de moments et de mots d’amour avec ses lardons. Un vrai bonheur ! 🙂

A très vite !

No Comments

Leave a Comment