Ma nouvelle vie de maman d’un seul enfant à temps plein

Enfant lisant un imagier

La rentrée de mon grand lutin à l’école tchèque du quartier a été une réussite. Du moins, à l’issue de sa première semaine. Selon la maîtresse (et ce que je comprends de ce qu’elle me dit…!), tout se passe bien ; il joue bien, mange bien, dort bien à la sieste… Bon, je ne pense pas qu’il soit encore très sociabilisé avec les autres enfants, et il a du mal à laisser son papa partir le matin, mais il dit qu’il comprend quand la maîtresse lui parle, et il ne veut jamais partir quand je vais le chercher à la fin de la journée. Bref, je me sens complètement apaisée par rapport à ça.

Mon deuxième fils change et grandit

Et cela me permet de vraiment profiter de mon deuxième lardon. Je redécouvre ce petit garçon plein de vie. Il y a quelques mois, je vous parlais brièvement de lui comme d’un petit garçon plein d’énergie et un peu bourrin. C’est toujours vrai. Mais maintenant qu’il est seul avec moi à la maison, il développe d’autres aspects de son caractère. Il est plus posé, plus paisible. Il peut passer de longs moments à jouer aux Duplos ou à la dînette au calme dans sa chambre, ce qu’il n’a à vrai dire pas le loisir de faire quand son frère est dans les parages. Il aime aussi lire, ce qui est assez nouveau (avant, pour lui, les livres servaient à être déchirés…). Et il réclame des câlins en permanence. C’est un vrai bonheur de passer mes journées avec lui, alors qu’il y a à peine quelques semaines, je les aurais vendus pour avoir un peu de paix !

Enfant jouant dans une casserole
Oui, mon fils a une drôle de façon de jouer à la dînette !

Je ne sais pas si c’est moi qui ai changé de regard sur lui depuis qu’il est tout seul avec moi ou si c’est lui qui a changé, mais quelle découverte ! Et il fait tellement de progrès en ce moment qu’il y a des nouveautés tous les jours.

Le début du “terrible-two”

Le départ de P. pour l’école rime aussi pour I. avec le début de sa phase du “NON”. Il a l’âge “classique” pour ça : il aura 2 ans dans un mois. Mais cela a vraiment commencé cette semaine, et je pense vraiment que le départ de son frère lui permet de s’affirmer davantage, et qu’il saisit l’occasion. Cela risque de ne pas être une partie de rigolade, même si je sais que c’est important pour son développement ! L’avantage, c’est que je n’ai que lui à gérer la journée, ce qui va me permettre d’être plus à l’écoute, et de gérer cette période le plus paisiblement possible.

Honnêtement, j’avais oublié à quel point c’est “facile”, avec un seul enfant. Presque reposant ! Et je comprends à nouveau pourquoi nous avions décidé d’avoir I. si rapproché de son frère. Le point noir, en revanche, c’est que mon petit bonhomme veut écouter en boucle cette célèbre chanson d’Anne Sylvestre :

(pardon, le son est pourri)

Bonne semaine et bonne rentrée ! 🙂

Jehanne

No Comments

Leave a Comment