Petit béguin « à z’oreilles » pour mon petit Prince

Dans la vie, j’ai toujours pensé que j’avais deux mains gauches. Et ce n’était sans doute pas totalement infondé. J’étais particulièrement hermétique aux travaux d’aiguille, qui me paniquaient à moitié, et surtout me laissaient face à un échec à chaque tentative. Récemment, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes et de me mettre à la couture. Oui, rien que ça. J’ai donc investi dans une petite machine à coudre simple d’utilisation -la Singer Tradition 2282, pour tout vous dire- et je me suis lancée.

Voilà ma nouvelle meilleure copine !

Pour commencer, j’ai fait un petit stock de carrés de coton lavables pour le change des garçons, histoire d’adopter la machine. Ensuite, j’ai réalisé des bavoirs assortis pour P. et son doudou. Et maintenant, je me lance dans la confection d’un petit béguin pour I., pour affronter la fin de l’hiver pragois. Et pour que mon amoureux accepte le béguin (il trouve que « ça fait fille »… Pfffff!), j’ai choisi un modèle un peu plus fun, avec des oreilles. Ça devrait passer, avec ça.

J’ai trouvé une jolie toile de laine bleu-ciel, que je vais doubler avec un coton blanc tout simple, pour ne pas faire trop girly.

Et voilà donc mon œuvre en images !

les petites oreilles en préparation…

Et oui! je travaille « de nuit »! Quand les lardons sont (enfin!) endormis! 😉

De face…

…et de profil !

Je dédie cette petite victoire sur l’aiguille et sur moi-même à ma meilleure amie (ma bestah, keur keur) Blandine, qui a cousu ma robe de mariée ! (C’est une star de la robe blanche, voyez vous-même…).

En bonus, ma tête de ravie (parce que je suis trop contente d’avoir fait ça toute seule, et parce qu’I. dort et ne peut donc pas essayer lui-même son nouveau couvre-chef !).

No Comments

Leave a Comment