Petits conseils lavage pour sauver son linge et la planète en même temps.

caisse remplie de linge

Le lavage du linge : une source de pollution

Saviez-vous qu’en France, 12% de la consommation d’eau d’un foyer part dans les lessives (source : Centre d’information sur l’eau) ? Et qu’une lessive avec un lave-linge classique consomme entre 35 et 60L ? Saviez-vous aussi qu’à chaque lavage, votre linge est endommagé par les frottements produits par la rotation du lave-linge, et relâche ainsi de nombreuses particules de textile dans les eaux de rinçage ? Si cela n’est pas un réel problème lorsqu’il s’agit de textiles naturels (coton, lin, viscose, chanvre, laine…), les tissus synthétiques sont pour la plupart issus de la pétrochimie, et relâchent une quantité énorme de micro-particules de plastique dans l’eau, micro-particules qui sont trop petites pour être filtrées par les stations d’épurations. Et donc finissent dans les rivières et l’estomac des poissons. Et toutes ces particules qui sont éliminées par les lavages sont autant de fibres en moins dans vos vêtements, qui se dégradent à chaque lavage, et qui ont donc besoin d’être changés lorsque leur état d’usure est trop important.

graphique de répartition de la consommation de l'eau par foyer en France. Centre d'information sur l'eau
La consommation moyenne d’eau par foyer en France.
Source : Le centre d’information sur l’eau.

En bref, laver son linge est une vraie nécessité, cela est indéniable, mais il faut avoir en tête que c’est une action qui utilise d’importantes quantités d’eau potable, qui pollue les eaux, et qui abîme les textiles.

Quelles solutions pour un lavage du linge éco-responsable?

De solution parfaite, à part vivre tout nu dans la forêt, il n’y en a pas. Du moins pas à ma connaissance! Néanmoins, je vous propose quelques astuces pour réduire l’impact de vos lessives tant sur la planète que sur l’état général de vos vêtements.

Lavez moins vos vêtements

Une blouse portée une journée n’est généralement pas sale. Un pull, encore moins. Si vous les portez davantage entre deux lavages, vous économiserez à la fois des lessives et de l’usure pour vos vêtements. Après, c’est bien sûr à la libre interprétation de chacun, en fonction de nos quotidiens (coucou le vomi de bébé) ou de nos spécificités (personnes qui suent beaucoup, par exemple).

Choisir des cycles de lavage courts

Un lavage moins long n’est pas forcément moins efficace. En revanche, il consommera beaucoup moins, tant en eau qu’en électricité. Si l’état du linge le permet, un cycle court sera bien suffisant ! Et pensez également à choisir, si vous le pouvez, un cycle d’essorage court : moins long, donc moins d’énergie !

Réduire la température de lavage

La plupart du temps, les vêtements que nous lavons sont peu sales, et ne nécessitent pas de lavage à haute température. Les chemises de Monsieur ou les blouses de Madame peuvent se laver à 30°, c’est largement suffisant… sauf bien sûr en cas de tâche de purée de carottes de bébé inopinée ! Auquel cas, on pourra frotter un peu avec du savon de Marseille avant lavage, mais là encore, 30° devaient suffire. 40° dans le pire des cas !

Bien remplir le tambour

Plus la machine à laver est pleine, plus les frottements des vêtements seront limités, et donc le linge sera moins endommagé. Cela réduira donc à la fois la quantité de particules déversées dans les eaux, et de prolonger la durée de vie de vos vêtements. Que demande le peuple ?

Privilégier des textiles naturels

C’est un conseil qu’on entend souvent, mais il est parfois difficile à mettre en pratique ! Il y a si souvent de l’élasthanne ou du polyester, même en petite quantité, dans les vêtements du commerce ! Même moi, qui couds la plupart des vêtements de la famille, j’ai du mal à trouver des tissus à la fois 100% naturels et adaptés à nos besoins… Mais si on commence à vérifier les étiquettes de nos vêtements avant de les acheter, on peut déjà limiter les dégâts. Et je ne peux que vous recommander de privilégier les marques éthiques et/ou écologiques, qui auront à cœur de limiter au maximum ce type de composition dans leurs produits.

Lessive écologique au savon de Marseillefaite maison
Deux ingrédients : du savon de Marseille et de l’eau bouillante, et hop, de la lessive en 2 minutes chrono !

Utiliser une lessive écologique

Pour éviter de déverser des détergents chimiques et nocifs dans les eaux de rinçage, utilisez une lessive écologique (attention au green washing ! Privilégiez les lessives labellisées. ) ou faites-la vous même avec des produits naturels et sans danger pour la santé et la nature. Il existe de très nombreuses recettes qui laveront votre linge aussi efficacement que les lessives du commerce. Pour ma part, j’utilise depuis près de 4 ans la même recette, uniquement à base de savon de Marseille et d’eau (bonjour les économies!) avec beaucoup de satisfaction.

Choisir un lave-linge à faible consommation

Si vous avez besoin de changer de lave-linge, choisissez une machine à laver de catégorie énergétique A+++ à A ou B : il sera moins consommateur en eau et en électricité, ce qui, en plus d’être bon pour la planète, le sera aussi pour vos finances.

Si vous suivez tous ces petits conseils, vous devriez limiter l’impact écologique de votre linge, et ça, c’est cool ! Ce sont de toutes petites choses à mettre en place (enfin, certaines se font petit à petit, comme le choix des textiles, ou une bonne fois pour toute, comme pour le changement de lave-linge !), mais qui ont tout de même leur petit impact positif. Et si ce n’est pas assez pour sauver la planète, au moins, vous devriez faire des économies !

Bonne fin de semaine ! 🙂

Jehanne

No Comments

Leave a Comment