Promenade tranquille…

À Prague, il y a un quartier que j’aime particulièrement, c’est celui de Malá Strana. Au pied du château et de la cathédrale, c’est un coin absolument hors du temps, un petit dédale de rues pavées dominées par de superbes façades baroques toutes plus colorées et décorées les unes que les autres. J’ai toujours aimé cet endroit. L’autre jour, je suis allée m’y promener avec les enfants, équipée de ma poussette double spéciale-Prague (c’est à dire avec des grosses roues, pour rouler tranquillou sur les pavés et traverser les voies de tram sans se coincer dedans!) et d’un goûter pour mon lutin. Je pensais sortir une petite heure ; il faisait (très) froid. Finalement, nous avons passé l’après-midi dehors. I. et P. observaient tout avec une grande attention. P. poussait des cris d’allégresse à chaque tram croisé, des aboiements à chaque chien, et faisait coucou à tout le monde. Joie simple.

Nous nous sommes ainsi arrêtés pour regarder les tramways s’engouffrer dans ce tout petit passage. P. était ravi, malgré le froid mordant, et applaudissait à tout rompre.

Au cours de cette promenade, nous sommes allés voir les canards et les cygnes qui évoluent sur le fleuve. Il y a un genre de petite plage, où nous nous sommes arrêtés. P. était aux anges devant les volatiles, et moi, devant cette vue superbe. Prague, la Ville aux cent clochers, n’a pas volé sa réputation…

Au détour d’une ruelle, juste à côté du Pont Charles, j’ai aussi eu la surprise de voir cette plaque, commémorative de la venue à Prague de Chateaubriand! Pour l’amoureuse de littérature que je suis, c’était une chouette découverte ! J’aime beaucoup les plaques de ce type… J’apprécie toujours de découvrir qui sont les personnages qu’on y mentionne lorsque je ne les connais pas, et prendre conscience que là où je suis, ces personnes illustres sont passées avant moi… J’aime bien ! Cela nous inscrit dans l’Histoire. Et juste en face de cette plaque, qui montre Prague comme grande capitale culturelle, se trouvait cette fresque de street art, qui nous rappelle que Prague est aussi une ville où beaucoup se sont battus pour la paix et la liberté, au cours du siècle dernier…

Nous avons poursuivi notre promenade en passant devant le Mur John Lennon, lieu emblématique de la révolte étudiante de 1988, juste en face de l’Ambassade de France. J’aime aussi ce lieu, où on trouve sans cesse des artistes, musiciens, touristes, dans une agitation tranquille. Il offre un certain décalage avec le reste du quartier et avec ses belles façades. Un jour j’écrirai un article pour expliquer ce qu’est le Mur John Lennon, mais en attendant, vous pouvez aller voir ici à quoi il ressemble!
Nous avons ensuite marché jusqu’au parc Kampa, qui longe la Moldau, et où Lutin a gambadé un bon moment, jusqu’à ce que son papa nous rejoigne, après sa journée de travail ! Nous sommes ensuite rentrés tous ensemble, en passant par le Pont Charles puis le Quai Smetana, qui offrent tous deux toujours des panoramas superbes.

Sur le Pont Charles

2 Comments

Leave a Comment