Recette de la ginger ale — Comment faire son propre soda à la maison

Depuis que nous vivons à Prague, nous avons une consommation de bière assez importante : c’est vraiment la boisson nationale, ici, et nous aimons beaucoup ça. Rassurez-vous, nous n’avons pas sombré dans l’alcoolisme pour autant ! Mais, comme pour tout ce que nous consommons, je me suis posé la question de trouver une alternative faite-maison à nos petites bières-d’après-le-coucher-des-lardons. Comme nous n’avons pas de matériel de brassage pour réaliser notre propre bière, je me suis lancée dans la fabrication de ginger ale, la bière de gingembre. C’est une boisson fermentée et non-alcoolisée faite à partir de seulement trois ingrédients : de l’eau, du gingembre et du sucre. Pour les amateurs de sodas, sachez que le Canada Dry est une ginger ale, mais sans fermentation : ce processus est remplacé par l’ajout de gaz dans la boisson pour la rendre pétillante.
Je vous propose donc d’en réaliser aussi chez vous, c’est très simple et très bon, et surtout tout à fait naturel !

La réalisation d’une ginger ale se fait en deux temps. Vous allez en effet avoir besoin d’un ferment, que vous allez créer vous-même dans un bocal hermétique. On appelle ce ferment le ginger bug. Le procédé est le même que pour un levain naturel : on laisse la nature et les petites bactéries faire leur travail, en leur donnant régulièrement à manger ! Vous pourrez ensuite utiliser votre ginger bug dans la préparation de votre boisson finale.

Le ginger bug

Pour réaliser votre ferment, versez dans un bocal à fermeture hermétique (avec un petit mécanisme et un joint en caoutchouc) 1/2L d’eau de source (vous pouvez aussi prendre de l’eau du robinet que vous aurez passée dans une carafe filtrante, ou laissée à l’air libre pendant au moins 1h pour laisser le chlore s’évaporer). Ajoutez-y 15g de gingembre non pelé BIO finement émincé (c’est important : s’il n’est pas bio, le développement des bactéries ne pourra pas se faire, parce qu’elles auront disparu! J’ai testé pour vous et je confirme : ça ne marche pas 😉 ) et 15g de sucre blanc (Attention, là encore, n’utilisez pas de sucre « fantaisiste ». J’ai aussi testé, et ça ne marche pas non plus! Même avec du sucre roux écolo et tout. Donc oubliez la vergeoise, le miel ou autre alternative au sucre blanc

Fermez le bocal et placez-le dans un endroit chaud : près de la cheminée ou d’un radiateur, dans votre buanderie, près du four… Bref, un endroit où il fait bon et où les bactéries pourront se développer.

24h plus tard, nourrissez votre ginger bug, en y ajoutant 15g de gingembre émincé et 15g de sucre. Renouvelez l’opération pendant plusieurs jours, jusqu’à ce que vous constatiez un pétillement et que vous entendiez un « Pshhhhittt! » sonore en ouvrant votre bocal. À ce moment-là, votre ferment est prêt, vous pouvez l’utiliser pour réaliser votre ginger ale!

NB : vous pourrez peut-être constater l’apparition de champignons blancs à la surface de votre préparation. Pas de panique, ce n’est pas grave ! Enlevez-les, et éloignez votre bocal de la source de chaleur : votre ferment a juste un peu trop chaud, et cela permet le développement d’autres champignons non nécessaires à votre petite cuisine.

La ginger ale

Une foi que votre ginger bug fait plein de petites bulles, vous pouvez vous lancer dans le vif du sujet : la fameuse ginger ale. Là encore, il ne vous faut que les 3 mêmes ingrédients de base : eau, sucre et gingembre. Mais vous pouvez y ajouter tout ce que vous voulez pour aromatiser ! Jus de citron ou de fruits en tous genres, jus de légumes, fruits secs… Je crois même qu’on peut faire fermenter du thé, mais je n’ai pas encore testé ! Bref, laissez libre court à votre imagination et à vos envies gustatives ! 😉

Dans une casserole, portez à ébullition 1L d’eau de source (ou aérée, ou filtrée) mélangée à 40g de sucre et 40g de gingembre pelé et coupé en morceaux, ainsi que les éventuels ajouts que vous souhaitez y apporter. Versez ce mélange dans un bocal à fermeture hermétique propre d’1,5L, et laisse refroidir. Une fois à température ambiante, ajoutez-y 5cl de ginger bug (sans les morceaux de gingembre), puis fermez le bocal. Laissez-le fermenter à température ambiante pendant au moins 48h. Des bulles vont apparaître (si les bulles n’apparaissent pas, attendez simplement un peu plus : ça va venir !) : il est temps de filtrer et de mettre en bouteille ! Là encore, utilisez une bouteille à fermeture mécanique (type bouteille de limonade artisanale ou de bière).

Vous pouvez alors laissez votre ginger ale fermenter encore un peu, soit à température ambiante, soit au frigo, ou alors la consommer tout de suite. Si vous choisissez de faire cette seconde fermentation, votre boisson sera plus pétillante.
Vous pouvez évidemment arranger les quantités de gingembre selon votre goût : mettez-en davantage si vous aimez les goûts plus forts, et inversement. Il faut simplement mettre la même quantité de sucre pour permettre la fermentation.

Pensez à ouvrir votre bouteille de temps en temps, pour laisser s’échapper un peu de gaz, sinon cela risque de repeindre votre cuisine ! (Là aussi, j’ai testé pour vous ! 😉 )

N’oubliez pas non plus de remettre de l’eau dans votre ginger bug, la même quantité que ce que vous avez utilisé pour votre bière.

Et voilà ! Vous n’avez plus qu’à boire frais ! N’hésitez pas à me faire vos retours si vous avez testé, et surtout, amusez-vous bien ! 🙂

No Comments

Leave a Comment