Tuto — Le sac à cadeaux réutilisable

Noël approche, et avec lui, cette débauche de papier-cadeaux décoré, coloré, joyeux…et non-recyclable. Sans parler du joli bolduc. Comment se passer de tous ces déchets, qui sont devenus indissociables de cette fête de Noël ? Tout simplement en utilisant des emballages de récup (papier journal, par exemple ! ) ou réutilisables (comme le traditionnel Furoshiki japonais. Plus d’infos sur ce site, qui en propose de très jolis !).
De notre côté, nous avons décidé de ne plus emballer nos cadeaux individuellement, mais de faire des sacs à cadeaux, dans lequel seront cachés les cadeaux de chacun. Des sacs à vrac, en somme ! 😉

J’ai donc cousu les nôtres entre hier et aujourd’hui, à cheval entre les siestes et le goûter des lardons, et je vous propose un petit tuto pour réaliser les vôtres, si le concept vous plaît ! C’est à la foi simple (pour que même les débutants en couture puissent s’en sortir ! ) et rapide (puisque j’ai réussi à en faire 4 en 2 jours, avec les enfants dans les pattes, en prenant des photos et en réfléchissant et tâtonnant en même temps, parce que j’ai improvisé au fur et à mesure). Je vais essayer d’utiliser des termes simples, et mettre le plus possible de photos pour que tout le monde puisse comprendre et réaliser ses propres sacs à cadeaux.
C’est mon premier tuto couture, alors soyez indulgents avec moi, hein ! 😉
C’est parti !

(ne vous étonnez pas si ce n’est plus le même tissu secondaire sur les autres photos… Les aléas de quand on débute font qu’on se plante parfois, et qu’il faut recommencer, et qu’on s’y prend mal, et que du coup on a oublié de reprendre une photo, etc. ! )

Pour réaliser un grand sac à cadeaux, il vous faudra le matériel suivant :
– un coupon de 100 x 75 cm du tissu principal
– un coupon de 100 x 6 cm de tissu secondaire dans lequel vous allez tailler un rectangle de 100 x 22 cm et un ovale de 28 cm de hauteur et de 34 cm de largeur. (Je ne sais pas si c’est clair… Mais en gros, si vous tracez une croix dans votre ovale, elle aura ces mesures. Désolée pour mon manque de vocabulaire géométrique !)
– du ruban large (entre 7 et 9 cm) (le mien est très moche… Il était plus « crème » et moins « saumon périmé », dans la boutique :'( )
– du fil assorti à votre tissu
– des épingles
– une machine à coudre (sauf si vous voulez le faire à la main, mais dans ce cas, je ne réponds plus de la durée de l’ouvrage ! 😉 )
– un fer à repasser
NB : les marges de couture sont d’environ 1cm, mais c’est assez souple, vu que ce n’est pas un vêtement; on n’est pas à 1 cm près.

Pour commencer, pliez le tissu principal en deux, endroit contre endroit, dans le sens de la longueur. Vous obtenez un rectangle de 75 x 50 cm. Épinglez puis piquez le bord extérieur, afin d’obtenir un tube. Recoupez l’excédent de tissu de vos marges de couture, puis surfilez, en utilisant un point zig-zag.

Pliez deux fois votre rectangle de tissu secondaire sur 1/2 cm, à chaque extrémité. Repassez. Pliez-le ensuite horizontalement, et repassez à nouveau.
Retournez le tube de tissu principal, et pliez-le en deux dans le sens de la hauteur. Marquez les plis avec votre fer à repasser, et dépliez-le. Ces repères vont vous servir à placer correctement les pièces du tissu secondaire. Vous pouvez aussi marquer ces plis en y plaçant des épingles, mais moi je préfère faire comme ça, ça m’évite de me piquer tout le temps (#teamdeuxmainsgauches).
Pendant que vous êtes avec votre fer, marquez également la hauteur et la largeur de votre ovale de tissu secondaire. Ça sera fait pour plus tard !

Pliez une première fois à 1,5cm, écrasez au fer, puis pliez une deuxième fois, et repassez encore.

Placez à présent votre bande de tissu secondaire pliée en deux sur le tissu principal, endroit contre endroit, ouverture vers le haut. Utilisez les repères pour bien centrer les extrémités. Piquez, puis coupez l’excédent des marges de couture et surfilez.

Retournez à nouveau votre tube, pour avoir l’envers face à vous. On arrive dans l’étape la plus compliquée de la réalisation de ce sac, mais pas de panique, ce n’est pas si compliqué non plus. Il s’agit d’assembler le corps du sac avec l’ovale du fond. Pour cela, pliez l’ovale en deux horizontalement, et placez-le à l’intérieur du tube, endroit contre endroit, ouverture vers l’extérieur. Faites coïncider et épinglez les repères des deux pièces à assembler, puis épinglez tout autour de l’ovale. N’hésitez pas à beaucoup épingler si besoin. Piquez ensuite tout autour, puis coupez l’excédent des marges de couture et surfilez.

Faites coïncider les deux plis pour bien placer votre fond de sac.
Épinglez, puis piquez tout au tour au point droit.
Pensez à cranter les parties arrondies du fond de sac, puis surfilez.

Vous pouvez retourner votre sac, il commence à prendre forme ! Il vous reste à faire passer le ruban dans la coulisse. Comme elle est très large, pas besoin de galérer avec une épingle à nourrice, il suffit d’y passer la main, puis d’attraper le ruban de l’autre côté. Simple comme bonjour. Si on veut faire dans le joli détail, on peut couper le bout du ruban en pointes, par exemple. Et c’est fini ! On peut ajouter des petites déco en plus, si on veut : nœuds, grelots ou autres. Pour ma part, je prévois de broder les prénoms de chacun pour personnaliser tout ça. J’espère avoir le temps d’ici Noël !

Et voilà le gros noeud-noeud !

Voilà voilà, j’espère que ce tuto vous a plu. Il est très facilement modifiable, si vous souhaitez des sacs plus petits, ou une coulisse moins large pour un ruban plus discret… Bref, ces petits sacs sont déclinables à l’infini, ou presque !
N’hésitez pas à me faire vos retours, remarques, commentaires, et à partager si l’idée vous plaît, pour aider tout le monde à réduire ses déchets, même à Noël !

No Comments

Leave a Comment